Photographies

Partagez cette page

Voitures de patrouille, 1983

Quatre voitures de patrouille de la Sûreté du Québec, en 1983. Les véhicules sont stationnés dans le stationnement sud du Grand quartier général de la Sûreté du Québec à Montréal. Le premier véhicule porte l’emblème de 1980 sur sa portière. En ordre, les véhicules sont des Plymouth Reliant K 1983, Ford Fairmont 1982, Plymouth Caravelle 1982 et Ford (modèle inconnu).

Voitures de patrouille, 1988

Voiture de patrouille Ford Crown Victoria de la Sûreté du Québec, en 1988. Le véhicule est stationné sur le bord de la route, en position d'observation. Notons, au loin, la présence d’une autre voiture de patrouille vert olive. En 1987, après 23 ans de stabilité dans les couleurs des voitures de patrouille, la Sûreté du Québec fait l’acquisition de ses premiers véhicules identifiés blancs.

Voitures de patrouille, 1988

Vue arrière d'une voiture de patrouille Ford Crown Victoria de la Sûreté du Québec, en 1988. Le véhicule est stationné sur le bord de la route, en position d'observation. Ces voitures contenaient une carabine de calibre 12 dans l’habitacle du véhicule que l'on aperçoit entre les deux policiers. Notons également, au loin, la présence d’une autre voiture de patrouille vert olive. En 1987, après 23 ans de stabilité dans les couleurs des voitures de patrouille, la Sûreté du Québec fait l’acquisition de ses premiers véhicules identifiés blancs.

Voitures de patrouille, 1988

Deux voitures de patrouille Ford Crown Victoria de la Sûreté du Québec sur l’autoroute, en 1988. L’une des voitures est blanche avec des lignes vertes et jaunes. L’autre voiture porte les anciennes couleurs des véhicules de l’organisation, soit le vert olive et le jaune. En 1987, après 23 ans de stabilité dans les couleurs des voitures de patrouille, la Sûreté du Québec fait l’acquisition de ses premiers véhicules identifiés blancs.

Wilbert Coffin, 1954

Wilbert Coffin, menotté à un gendarme de la Sûreté provinciale, sortant du palais de justice de Percé, en juillet 1954. Wilbert Coffin sera pendu le 10 février 1956 pour le meurtre de trois Américains en Gaspésie. L’affaire Wilbert Coffin a été une pierre angulaire dans les débats entourant l’abolition de la peine de mort au Canada.

Wilbert Coffin, 1954

Wilbert Coffin et l’agent Romuald Poirier de la Sûreté provinciale au palais de justice de Percé, le 1er juillet 1954. Wilbert Coffin sera pendu le 10 février 1956 pour le meurtre de trois Américains en Gaspésie. L’affaire Wilbert Coffin a été une pierre angulaire dans les débats entourant l’abolition de la peine de mort au Canada.

Yves Morency, entre 2017 et 2018

Le directeur général adjoint exécutif, Yves Morency, entre 2017 et 2018. Monsieur Morency sera directeur général par intérim de la Sûreté du Québec de décembre 2017 à décembre 2018.